Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Emploi

Aide financière aux artisans transporteurs lors d’une première embauche

Date de publication : 08/09/2015
Le recrutement d’un salarié est un luxe que peu de TPE peuvent se permettre, surtout lorsqu’elle vient de démarrer son activité. Faciliter une première embauche et contribuer au développement des petites entreprises, c’est ce que le Premier ministre a annoncé le 9 juin 2015. Montant, conditions… On vous dit tout.

Aide à la première embauche : soutien financier aux TPE

Un certain nombre d’artisans transporteurs souhaitent recruter un premier salarié mais, faute de moyens, ils y renoncent. L’annonce, au début du mois de juin 2015, d’une aide monétaire d’un total de 4000 euros maximum. Ce dispositif a pour objectif d’accompagner le développement des sociétés à effectif plus modeste.

Néanmoins, les entrepreneurs désirant bénéficier de ce coup de pouce doivent respecter certaines exigences. En effet, ces conditions sont :
- de signer un contrat supérieur à douze mois avec un collaborateur, en CDD ou CDI
- ne pas avoir embauché un salarié durant les douze mois précédents
- ne pas avoir embauché un salarié plus de douze mois
N.B : en cas de rupture d’un contrat de travail en raison d’un départ à la retraite, d’une démission, d’un licenciement pour faute grave, lourde ou d’inaptitude ou encore d’un décès, les chefs d’entreprise qui veulent profiter de cette prime peuvent y postuler.

Toutes les offres d’emploi logistique et transport sont disponibles sur notre site !

 

aide-financier-artisans-transporteurs

"Le gouvernement souhaite que sur les 1,2 million de TPE, entre 60 000 et 80 000 d’entre elles participent au projet"

Modalités de versement de la subvention

Tout d’abord, l’aide proposée par le gouvernement est versée pendant un maximum de deux ans.
De plus, si vous avez la chance de bénéficier de cette prime, vous recevrez 4 tranches de 500€, tous les 3 mois donc.
Comment recevoir ce coup de pouce de l’Etat ? En remplissant un formulaire en ligne sur le site de l’ASP - Agence de Services et de Paiement. Cet organisme est notamment responsable du versement de 2,5 milliards d’euros à 258 000 employeurs.
Ce document est à compléter pas plus tard que six mois après la date du début de contrat de travail.

Le gouvernement souhaite que sur les 1,2 million de TPE, entre 60 000 et 80 000 d’entre elles participent au projet.
De plus, le programme d’aide financière aux petites entreprises fait partie d’un plan pour l’emploi dans les TPE et PME, plan qui contient d’autres dispositions comme le plafonnement des indemnités prud’homales ou le gel des seuils fiscaux.
 

Ces articles peuvent vous intéresser