Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > Top 5 des métiers de techniciens

Top 5 des métiers de techniciens

Date de publication : 02/07/2019
Appartenant au secteur industriel, le terme de technicien est un secteur très vaste qui recouvre différents profils. Un technicien pourrait être défini comme un professionnel spécialisé dans une ou plusieurs disciplines techniques.

Top 5 des métiers de techniciens

En général, ils détiennent un diplôme de niveau bac +2/+3. Ils sont très recherchés sur le marché du travail pour leur compétence technique et leur capacité à encadrer des opérateurs ou travailler avec l’appui des ingénieurs.

Un technicien peut appartenir au monde de l’industrie automobile, comme de l’informatique, des télécoms, de la qualité, de la distribution ou encore du BTP. Voici ici les principaux profils de techniciens, avec les informations concernant leur rémunération, la formation nécessaire et leur mission.

1. Technicien de maintenance industrielle

Le technicien de maintenance industrielle est chargé d’identifier, à propos des équipements électriques et mécaniques industriels, les causes des pannes des systèmes de contrôle, de régulation, de traitement de l’information ou de télécommunication. En cas de dysfonctionnement, il doit établir un diagnostic et réparer ou changer l’appareil défectueux. Il assure aussi un rôle de maintenance évolutive, c’est-à-dire que son intervention sert à optimiser et améliorer la sécurité et la performance des matériels pour soit les renouveler, soit installer de nouveaux.
• Formation : Bac pro maintenance des équipements industriels, Bac pro technicien aérostructure, BTS maintenance industrielle, DUT génie industriel et maintenance …
• Salaire : entre 1 500 et 2 000 €
• Evolution : chef d’équipe, responsable de maintenance

2. Technicien de fabrication en mécanique

Le technicien de fabrication en mécanique a comme principales missions de réaliser, à partir des dossiers de plans, la fabrication, l’ajustage, l’assemblage et le contrôle de pièces mécaniques. Il exerce un travail de conception en bureau d’études d’une entreprise industrielle. Il doit donc proposer des solutions pour la création de certains produits ou son amélioration, dans le respect de la réglementation, des règles d’hygiène et sécurité et des procédures.

• Formation : DUT maintenance industrielle ou génie mécanique, BTS mécanique et automatisme industriel, BTS maintenance, BTS contrôle industriel…
• Salaire : entre 1 700 et 1 900 €
• Evolution : technicien supérieur, ingénieur

3. Technicien SAV

Le technicien de service après-vente (SAV) est le garant de la qualité d’un produit ou service vendu par une entreprise pour laquelle il travaille. Son but est de répondre aux besoins de la clientèle en satisfaisant ses réclamations liées aux fonctionnements d’un produit. Il gère les opérations de réparation des produits défectueux et teste son efficacité. Il établit finalement un rapport d’activités de missions auprès des supérieurs hiérarchiques.
• Formation : Bac professionnel avec une spécialisation dans secteur de l’industrie aéronautique, Bac+2 dans le domaine de l’aéronautique
• Salaire : entre 1 600 et 2 500 €
• Evolution : Agent de maîtrise, chef d’atelier, chef d’équipe

4. Technicien en génie climatique

Le technicien en génie climatique se charge du contrôle technique des installations concernant la climatisation, les systèmes de ventilation, le chauffage et tout autre installation climatique. Il doit s’assurer du bon fonctionnement de ses équipements, et dans le cas échéant, organiser l’intervention des équipes. C’est un profil très recherché aussi bien par les entreprises du bâtiment que par les sociétés de services chargées de l’exploitation et de la maintenance des installations.

• Formation : Bac pro technique de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques, BTS fluides, énergies, environnement
• Salaire : entre 1 300 et 2 400 €
• Evolution : chef de chantier, chef de centrale, responsale de secteur ou d’agence en tant que superviseur des équipes

5. Technicien d’atelier

Le technicien d’atelier assure le bon fonctionnement des équipements de production. Il participe à l’amélioration de la qualité des machines, en intervenant directement ou en suivant les recommandations d’actions auprès du chef d’équipe. Le technicien d’atelier est la personne la mieux placée pour assurer la maintenance des machines, il peut donc conseiller techniquement les ouvriers mais n’exerce pas d’autorité sur eux. C’est donc un métier qui nécessite de bonnes connaissances techniques et des qualités opérationnelles.
• Formation : Bac technique ou professionnel, BTS, DUT dans le domaine de la spécialité
• Salaire : entre 2 240 et 3 900 €
• Evolution : chef d’atelier

 

Bien sûr les profils de techniciens ne se limitent pas à ses 5 fonctions. Il y a également les techniciens informatiques, techniciens de laboratoire, les techniciens d’usinages, etc.


Retrouvez toutes nos offres de techniciens sur Direct Emploi.