Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > Une semaine intense pour les professionnels des transports en commun

Une semaine intense pour les professionnels des transports en commun

Date de publication : 11/05/2020
Cette semaine, les salariés reprennent le chemin du travail et retournent dans leur entreprise qu’ils n’ont pas revue, pour la plupart, depuis le début du confinement, il y a presque deux mois. C’est tout une organisation que se met en place pour accueillir des milliers d’usagers notamment dans la Capitale et les grandes villes en régions. Dans ce contexte très particulier de fin de confinement, la population retrouve les transports en commun avec une certaine appréhension. Alors quelles sont les mesures prises pour protéger les voyageurs mais aussi les salariés du secteur du transport commun ?

Nous vous proposons un éclairage sur cette situation inédite et plus particulièrement sur les professionnels du transport en commun qui sont aussi cette semaine encore plus nombreux à reprendre le travail pour exercer leur métier.

Le RER pendant l'épidémie

Les transports en commun rassurent son public

Les transports en commun souhaitent rassurer ceux qui n’ont pas d’autre choix que d’emprunter les métros, les bus et les trams. Ils font le maximum pour qu’ils voyagent dans les meilleures conditions et selon les règles en vigueur. Certes, tout ne repart du jour au lendemain, mais progressivement.

D'abord, une partie des salariés des transports, selon leur métier, sont toujours bloqués par les restrictions gouvernementales, quand d'autres continuent le télétravail. Cependant, ils sont cette semaine particulièrement présents notamment en Ile de France pour accueillir environ 1 million de voyageurs. Plus concrètement, les transports en commun apportent des gages pour rassurer les usagers et éviter qu'ils ne se réfugient dans leur voiture. 

Des mesures sanitaires et d’hygiène pour les usagers

Tout est mis en place pour permettre aux usagers de voyager en tout sécurité, procédures de nettoyage et de désinfection, port du masque obligatoire au-dessus de 11 ans et limitation des places assises sur les quais. Il y a cependant une crainte celle du goulet d'étranglement.

Si, depuis le début des mesures de confinement, la fréquentation des réseaux a été réduite en passant de 5 millions à 500 milles voyageurs par jour en Île-de-France, on espère que grâce aux différentes mesures prise comme la poursuite du télétravail, les horaires de travail décalés, cela permette une diminution des usagers aux heures d’affluence.

Rassurer le personnel des transports en commun

Masques, gel, protection plastique, condamnation des portes avant dans les bus, ouverture automatique de toutes les portes et nettoyage systématique des rames, véhicules et du mobilier, telles sont les mesures prisent pour rassurer le personnel.

Dans les bus, le but est de protéger les chauffeurs avec du plexiglas mais aussi gel dans les véhicules, signalétique au sol, comptage et limitation du nombre de voyageurs, neutralisation des sièges. Les services de surveillance et sécurité sont également opérationnelles pour assurer le calme et le respect des règles en vigueur, notamment à l’entrée des gares.

 

Conducteur de bus, conducteur de métro, conducteur routier de voyageur, conducteur de ramassage scolaire, conducteur de train, conducteur de rams, chef de quai, technicien de transit, contrôleur, guichetier, vendeur de billets, responsable d’exploitation, agent d’information, agent de surveillance, tous sont sur le pont toute la semaine pour réussir cette première semaine de retour au bureau.

Rappelons aussi que dans un monde qui bouge, les transports de voyageurs offrent beaucoup d'emplois avec des métiers passionnants souvent méconnus. Alors n’hésitez pas à postuler à nos offres d’emploi dans ce domaine !
 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Covid 19 : L’industrie textile et la fabrication des masques
04/05/2020
Dans la conjoncture que nous connaissons avec la pandémie mondiale liée à l’épidémie du Coronivirus Covid 19, la France s’organise pour protéger ses populations. Alors que le pays fait face à une pénurie massive de masques, les dernières entreprises textiles implantées dans l'Hexagone, ont décidé de fabriquer des masques et répondre ainsi aux besoins pour réussir un déconfinement annoncé le 11 mai. Nous vous proposons un zoom sur ce secteur d’activité en pleine action alors même que, ce mois de mai, l’économie tente de repartir.

...




L’agriculture recrute
23/04/2020
Alors que de nombreuses entreprises ont stoppé leur activité en mettant leur personnel en chômage technique, d’autres sont en activité soutenus comme par exemple celui du médical, de la logistique, de l’agroalimentaire et de l’agriculture. C’est sur ce dernier que nous souhaitons nous intéresser. En effet, l’agriculture recrute et plusieurs campagnes ont été lancées pour sensibiliser les demandeurs d’emploi ainsi que les salariés en chômage partiel qui souhaitent cumuler leur revenu. Carrière-Industrie décrypte pour vous les dernières mesures prises dans ce secteur essentiel pour la population mais aussi l’équilibre économique du pays.

...