Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Métier

Coursier

Date de publication : 11/10/2013
Le métier de coursier consiste à déposer et récupérer des objets d’un endroit à un autre. Ils doivent garantir la sécurité des documents et les transporter le plus rapidement possible. Il s’agit souvent de plis, d’enveloppes ou de paquets divers.

Que fait le coursier ?

Le coursier réalise à la demande d’un particulier ou d’une entreprise ce qu’on appelle une « course », il est appelé pour transporter et remettre à un destinataire précis des documents ou paquets de façon rapide et sécurisée. Ce métier s’exerce dans l’urgence car le coursier doit effectuer des transports express de tous les colis qu’on lui confie. Il veille à ce que les objets parvienne en bonne état car ce sont souvent des colis de valeur ou fragile. Le coursier se déplace le plus souvent en véhicule léger comme un scooter, une moto ou une voiture selon la taille des colis à transporter et les impératifs de délais, il est alors essentiel pour lui qu’il connaisse parfaitement sa zone de travail. Quelles que soient les conditions climatiques, on sollicite ses services. En dehors de l’acheminement de colis d’un endroit à un autre, il peut effectuer des opérations annexes comme les encaissements, les préparations de commandes, les relevés de compteurs d'eau, d'électricité ou de gaz.

Qualités et compétences nécessaires

Le coursier est une personne vigilante qui maitrise parfaitement sa zone de travail afin d’être le plus rapide et le plus respectueux des règles de sécurité. Ce métier requiert une bonne condition physique afin de pouvoir charger les colis et les plis aisément et Livrer ou enlever les colis chez le client qui peuvent être parfois lourd. C’est également quelqu’un de patient, de responsable avec un excellent sens du relationnel car il est très souvent en contact direct avec le client. Le sens de l’orientation est également de rigueur car il doit être capable de se déplacer d’un point à un autre de la manière la plus rapide possible.

Formations requises

Pour exercer ce métier, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme, ni même une quelconque expérience professionnelle. Cependant, il est impératif de posséder le permis de conduire (A ou B) selon le type de véhicule utilisé. Si le coursier est amené à conduire un deux roues de cylindrée inférieure à 50cm3, le Brevet de Sécurité Routière -BSR- est obligatoire pour la conduite de véhicules. Vous pouvez malgré tout être titulaire d’un CAP livreur afin d’avoir un plus vous permettant peut être une évolution de carrière plus importante.

Evolution de carrière et salaire

Fort de quelques années d’expérience dans le métier, le coursier peut devenir « dispatcheur », c’est-à-dire qu’il va, à son tour, organiser le travail des autres coursiers.
Quand il n’est pas salarié d’une entreprise, le coursier est payé à la course. Mais la loi interdisant le travail à la tâche, la plupart des sociétés de courses utilisent un système de bons. Un coursier débutant parisien peut gagner environ 1400 euros par mois. Le coursier sénior quant à lui, peut toucher jusqu’à 2400 euros.